Découvrez toute l’histoire des toilettes japonaises

by Blog Wc Lavant

La toilette japonaise progresse doucement sur le marché international, même s’il a déjà gagné la totalité des maisons nippones. Il faut dire que cet équipement sanitaire high-tech vient de loin et ne cesse toujours de se perfectionner. Son histoire a été écrite particulièrement par l’entreprise Toto qui est le principal précurseur des wc japonais. Toutefois, culture et savoir-faire ont contribué à son évolution telle que nous la connaissons aujourd’hui. Découvrez l’histoire des toilettes japonaises et son fameux jet d’eau lavant.

Toto, l’un des précurseurs des toilettes japonaises

Contrairement aux idées reçues, le premier modèle a vu le jour sur le territoire suisse en 1957. Toutefois, grâce à sa vision révolutionnaire, l’entreprise japonaise Toto a su rapidement conquérir le marché. Il faut noter que cette société spécialisée en sanitaire a été créée en 1917. C’est après plusieurs voyages que le fondateur de la marque découvre la chaise en céramique des Occidentaux. Il a donc décidé tout de suite après de se lancer dans ce type de production, mais en y ajoutant une touche high-tech. En 1980, la société sort son produit phare connu sous le nom de washlet.

Passage des toilettes traditionnelles aux fameux washlet

Avant la Deuxième Guerre mondiale, les toilettes japonaises se limitaient à des cuvettes en bois (moins hygiénique) et à des urinoirs posés au sol. Toutefois, ces dispositifs connus sous le nom de Washiki étaient considérés comme la norme pendant des milliers d’années. Il est même possible d’en retrouver quelques-uns dans certains espaces publics. Néanmoins, ce modèle traditionnel présentait un inconvénient non négligeable.

En plus de l’hygiène, cette incommodité vient expliquer l’évolution des toilettes japonaises. Il s’agissait en effet de la propagation de l’hémorroïde dans la population nippone. L’effort physique entrainé par la position accroupie sur les toilettes traditionnelles en était la principale cause. Cette incofortabilité a donc d’un côté poussé la majorité des foyers à utiliser le washlet de Toto.

Les Japonais et l’hygiène : une vraie histoire d’amour

La société japonaise accorde une attention particulière à la propreté. Elle cherche constamment à appliquer une habitude d’hygiène très stricte. La propreté fait justement partie des quatre principes (le respect, la politesse, la rigueur et la propreté) sur lesquels la culture japonaise est axée. Ils animent les relations entre les individus. Il est donc normal que les toilettes lavantes tiennent une place particulière dans la vie des Japonais. 

Ce n’est pas nécessairement une question d’hygiène, mais elle va bien au-delà puisque la santé est aussi mise en jeu. En utilisant un wc lavant, les Japonais gardent leurs parties intimes propres après avoir fait leur besoin. Les risques que les doigts transmettent des parasites, des germes et des virus provenant des selles sont ainsi très faibles. Par ailleurs, le jet d’eau évite aussi différentes pathologies comme les eczémas, les démangeaisons, les constipations et les hémorroïdes. 

Comment les toilettes japonaises se sont-elles vite imposées dans le pays du soleil levant ?

Très rapidement, les toilettes japonaises connaissent un grand succès auprès de la population nippone. Il faut souligner que ces fameux wc occupent désormais les trois quarts des foyers au Japon.

Toto, une entreprise qui cherche constamment à innover

Toto était profondément convaincu que l’utilisation du papier toilette est moins hygiénique en plus d’être un risque pour l’environnement. Ces derniers peuvent également être un vrai danger pour la santé puisqu’ils sont irritants. Voilà pourquoi, l’entreprise a sorti un modèle avec une fonction lavante. La cuvette était en effet équipée d’un jet d’eau destinée à remplacer les papiers toilette. Sans oublier qu’un système de chauffage était aussi présent pour assurer le séchage.

La technologie au service de la propriété

Le Japon est aussi réputé pour ses prouesses dans le domaine de la technologie. Depuis le premier modèle, les entreprises spécialisées en sanitaire n’ont jamais cessé de mettre l’innovation au cœur de leurs conceptions. Le géant Toto a su ajouter différentes fonctionnalités offrant hygiène et confort au niveau de la toilette japonaise. Les modèles les plus modernes disposent maintenant d’un éclairage LED, d’une application dédiée, d’un détecteur de présence et d’un jet d’eau massant. C’est le cas par exemple de notre WC Japonais Diamond + disponible sur le site WC Lavant.

Toutefois, parmi les avancées technologiques présentes sur le washlet, l’une des plus impressionnantes reste la discrétion. Il faut savoir que tout le monde, surtout les Japonaises, se sentent embarrassé des potentiels bruits et odeurs que peuvent engendrer un WC classique. Pour éviter ce petit souci, les fabricants ont eu la brillante idée d’élaborer des modèles qui masquent le son et camouflent les mauvaises odeurs.

Comment utiliser les toilettes japonaises ?

D’une manière générale, l’utilisation des toilettes japonaises se déroule en 4 grandes étapes. Il faut savoir que chacune est importante et doit être respectée pour profiter pleinement du confort offert par le WC lavant.

L’installation

La première étape consiste à activer la fonctionnalité otohime qui signifie littéralement princesse du son. Cette fonctionnalité a pour rôle d’imiter le bruit reproduit par la chasse d’eau. Elle garantit une discrétion optimale pour les personnes qui se sentent embarrassées que quelqu’un les entende durant leurs passages aux toilettes. D’un autre côté, il faut savoir que ce système permet d’économiser une grande quantité d’eau.

Lavage et séchage

Le lavage et le séchage constituent la deuxième partie de l’utilisation d’une toilette japonaise. Cette étape commence après avoir terminé ses besoins. Elle consiste en premier lieu à choisir l’angle de jet et la température de l’eau. Des boutons de réglage ou une application sont justement prévus à cet effet. La dernière phase est ensuite le séchage pour se débarrasser de l’humidité. Une fois encore, il est possible de réguler la chaleur.

La chasse d’eau

Une fois propre, l’étape suivante est l’activation de la chasse d’eau. Celle-ci est réputée pour être efficace et économique sur les wc japonais contrairement aux modèles classiques. Toutefois, les toilettes japonaises ne se limitent pas uniquement sur cette seule option. Elles sont équipées également d’un système de désodorisation. Ce dernier est pratique pour épargner la personne qui vient juste après vous des mauvaises odeurs. En général, cette fonctionnalité se met automatiquement en marche dès que l’utilisateur commence à s’assoir sur le siège.

Le nettoyage

Une grande majorité des toilettes japonaises sont autonettoyantes. Leurs cuvettes ont généralement été conçues pour être résistantes face aux saletés et aux tâches. Elles sont en effet recouvertes d’un émail spécial qui n’implique pas l’utilisation fréquente de produits de nettoyage. Sans oublier également que certains modèles de washlet font écouler de l’eau électrolysée dans la cuvette pour se débarrasser des salissures.

Le WC japonais à la conquête du monde : une évolution qui se fait timidement

Le gouvernement japonais est le premier à promouvoir dans le monde entier l’utilisation de la toilette japonaise. La Corée du Sud et la Chine accueillent très bien cet équipement à la pointe de la technologie. Mais, son usage ne fait pas l’unanimité dans d’autres nations. Ce blocage est en effet expliqué par différentes raisons.

Le coût élevé des toilettes japonaises

Il est important de préciser qu’en Europe et aux États-Unis, les toilettes japonaises sont considérées comme des équipements de luxe. Ce sont uniquement les familles aisées qui peuvent s’en procurer. Le coût du produit varie en effet entre 500 à 1900 euros contre 70 à 500 euros pour les wc classiques. Par ailleurs, il est toujours possible d’acquérir un wc lavant présentant un rapport qualité/prix intéressant en achetant sur WC Lavant. Vous avez en effet le choix entre plusieurs modèles allant de l’abatant japonais aux toilettes japonaises suspendues.

Monopole des fabricants de papier toilette et des fabricants de sanitaires traditionnels

La question financière est souvent évoquée comme étant à l’origine de l’évolution timide des toilettes japonaises à travers le monde. Pourtant, d’autres facteurs sont également non négligeables. Il faut savoir par exemple que le marché du papier toilette représente 8,5 milliards d’euros uniquement en Europe. Il est donc normal que certains grands groupes bloquent l’expansion des wc lavant qui n’utilise pas de papier. La situation est similaire du côté des fabricants locaux de sanitaires qui ne veulent pas faire entrer un concurrent.

Les blocages d’ordres culturels

Même si le premier wc lavant a été fabriqué en Europe, la toilette japonaise a toujours du mal à s’imposer dans ces pays. La raison vient probablement du sujet de l’hygiène intime qui reste encore tabou en occident. Toutefois, à cela s’ajoute la configuration des espaces sanitaires européens. Ces derniers ont en effet l’habitude de mettre moins de prise dans leurs salles de bain en raison de l’humidité. Pourtant, les wc lavant fonctionnent en majorité grâce à l’électricité.